Egalité salariale entre hommes et femmes

Auteur
LePortugais
Statut
Déposé
Chaîne
Politicien-ne-s

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Description du souhait

Par rapport à celle d’un homme, la fiche de salaire d’une femme est inférieure en moyenne de 1'455 francs, soit de 18,3 %, par mois.
Les 56 % de cette différence s’expliquent par des facteurs objectifs tels que la position professionnelle ou le niveau de formation.
Toutefois 44 % de l’écart de salaire ne s’expliquent pas par des facteurs objectifs et recouvrent une potentielle discrimination salariale !

Quelques idées pour aboutir au fait :
Partager notre thématique à l’aide d’articles de journal pour but de faire transparaitre nos sources au gens.
Création d’un site web afin de proposer notre idée et ainsi proposer une récolte de signatures. En effet, on pourra également partager notre idéologie sur nos différents réseaux sociaux afin de propulser nos engagements.
S’engager auprès d’une radio locale afin de diffuser notre thème et cibler un maximum de personnes.
Placer différentes affiches dans de nombreux placements stratégiques, tels que arrêts de bus, gares, etc. Cela afin de sensibiliser au mieux notre sujet à la population suisse.

Cette fois ça marchera !
Notre idée a déjà été vue et revue plusieurs fois et cela prouve qu’une certaine envie de changement est souhaitée par notre population. Néanmoins, il est important de trouver les bons repères et étudier le cas avec précision de façon qu’un changement soit enfin mis en place sans faute. Une loi doit idéalement rentrer en vigueur où un contrôle périodique et sévère des données comptables devrait être mis en place par la Confédération Suisse au sein des entreprises ! Ceci afin de limiter justement les inégalités salariales. Cela indépendamment du statut social de l’entreprise même ou du nombre d’employés qu’elle comporte.
Tout comme la comptabilité d’une entreprise doit être contrôlée périodiquement et d’une façon très structurée, cela devrait aussi être une rigueur de le faire pour les salaires des différents collaborateurs. Cela ne devrait donc plus rester au bon sein d’une entreprise mais belle est bien faire place à une loi suisse qui rentre en vigueur afin de mettre les choses dans l’ordre et placer tout le monde au même niveau salarial. Le salaire de chaque employé doit être justifier par des documents et des horaires de travail correspondants. La loi devrait être respectée en cas contraire des répercutions seraient mises en place juridiquement contre l’entreprise pouvant même mener à la fermeture de celle-ci !

Et dans les pays voisins ?
On peut s’apercevoir de la gravité de la situation. En effet, les choses n’ont pas vraiment évolué malgré les quelques initiatives qui ont pu aboutir. On a justement beaucoup de peine à retrouver des graphiques récents. Les différences sont énormes en Europe ! On dit bien que l’Europe est l’endroit du monde le plus développé socialement et économiquement parlant mais ont voit à travers ces statistiques que les chiffres sont alarmants et que la réalité n’est pas si idéale qu’on l’imagine !

Motivation

Au sein de notre groupe, on considère comme essentielle la réalisation de l’égalité salariale entre les femmes et les hommes. Notamment parce que :
 Il est interdit de discriminer les travailleurs à raison du sexe, soit directement, soit indirectement, notamment en se fondant sur leur état civil ou leur situation familiale ou, s’agissant de femmes, leur grossesse.
 L’interdiction de toute discrimination s’applique notamment à l’embauche, à l’attribution des tâches, à l’aménagement des conditions de travail, à la rémunération, à la formation et à la formation continue, à la promotion et à la résiliation des rapports de travail.

Timeline

03.03.21

Souhait reçu.