Impôts et répartition

Auteur
Anonyme
Status
Déposé
Chaîne

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Description du souhait

Pourquoi l'armée est-elle en meilleur forme que le secteur de la santé et de l'enseignement ? Comment se fait-il que ce premier secteur puisse se permettre d'acquérir des drones et des nouveaux avions alors que les suivants sont en sous-effectifs ?
 
Nous pensons que cela est dû, en partie, à une mauvaise répartition des impôts perçu par la Confédération (TVA, impôt fédéral direct, etc.) et nous pensons aussi que le peuple serait autant, voire plus apte à décider des secteurs à financer. 
 
Nous demandons de pouvoir choisir à quels domaines/secteurs nous donnons nos impôts, au moins en partie. 
 
Nous imaginons que chaque ménage/personne recevrait en fin d'année, en même temps que la déclaration d'impôts, une liste exhaustive de tous les secteurs à financer afin de pouvoir démocratiser cela. Nous pensions à un système de pourcentage minimal par catégorie afin de ne pas perdre l'un ou l'autre des secteurs concernés.
 
Une réflexion ainsi qu'une mise en place rigoureuse de ce système sera nécessaire, mais nous pensons qu'il pourrait permettre à l'économie et à la société de se réguler sous l'impulsion directe des citoyens et ainsi rendre la Suisse d'autant plus démocratique.
 

 

Motivation

Une plus grande emprise sur notre argent et son utilisation.